Grosse colère de Gérard Miller (vidéo)

Les présidentielles passées, votes blancs et abstentionnistes font encore débat ! Face à la mauvaise foi de Jean-Louis Bourlanges, Gérard Miller, invité au micro de France Inter, a remis le député européen en place, soulignant qu’Emmanuel Macron avait exigé un vote d’adhésion envers des électeurs pris en otages entre l’extrême-droite et l’ultra-libéralisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.