5 Mai 2018 : Le rêve ne doit plus être une utopie

5 mai, quel symbole pour faire cette fête à Macron, date de l’ouverture des états généraux en 1789 convoqués par un Louis XVI aux abois. Une masse dense de citoyens était au rendez-vous ce samedi pour cette « manif pot-au-feu » issus d’horizons divers dans une ambiance festive et sous un soleil radieux. Un an après l’élection d’Emmanuel Macron, la bataille ne fait que commencer car ce dernier ne compte malheureusement pas s’arrêter.

Que ça revigore de voir tout ce monde déambuler dans Paris pour exprimer de façon festive son opposition à la politique délétère du gouvernement. Avec en tête de cortège, ce carré des luttes incarné par des aides-soignant(e)s, cheminots, syndicalistes, lanceurs d’alertes, salariés du service public. Une mobilisation pleine de créativité tant dans les slogans que sur la forme. Agréable aussi de voir rassemblées les forces de gauche mais aussi des représentants syndicaux. Il faut espérer y voir le frémissement, celui de la convergence des luttes tant attendue pour faire front, d’un seul bloc contre le rouleau compresseur jupitérien. Continuer la lecture de « 5 Mai 2018 : Le rêve ne doit plus être une utopie »