Nous rendrons hommage à Mireille Knoll, n’en déplaise au CRIF !

C’est avec stupeur que nous apprenons du CRIF que la France Insoumise ne serait pas la bienvenue lors de la marche blanche prévue ce mercredi 28 mars à 18h30 place de la Nation, en hommage à Mireille Knoll, octogénaire qui a survécu en 1942 à la rafle du Vél d’Hiv et sauvagement assassinée à son domicile vendredi 23 mars.

Tout d’abord -là est l’essentiel- nous vous informons de la marche blanche dès 18h30 place de la Nation qui aura lieu ce mercredi 28 mars en hommage à Mireille Knoll, octogénaire décédée après qu’elle ait été sauvagement assassinée. Au delà de l’effroi et de la tristesse, c’est la consternation qui gagne après que le président du CRIF -Francis Kalifat-, déclarait ne pas souhaiter voir la France Insoumise dans le cortège au même titre que l’extrême droite.

Au delà des sous-entendus infâmes que cela signifie, le CRIF prend en otage les nombreux juifs de France qui ne partagent pas ses prises de positions notamment vis-à-vis de la politique israélienne. Jeter le discrédit en amalgamant la France Insoumise à l’extrême droite et Mme Le Pen révèle le vrai visage de cette organisation politique.

Malgré la douleur et le chagrin, Daniel Knoll, le fils de Mireille Knoll s’est exprimé sur BFM : « Le Crif fait de la politique et moi j’ouvre mon cœur(…) tous ceux qui ont une mère peuvent le comprendre. Tous les gens sont concernés, c’est insupportable qu’en France, aujourd’hui, quelqu’un puisse mourir de façon si affreuse ».