Gobee.bike ou l’échec cuisant d’une startup

Vous avez sûrement vu ces fameux vélos verts en libre service pulluler dans les rues de Paris depuis le début de l’hiver jusqu’à se poser la question de savoir si ceux-ci ne feraient pas de l’ombre aux Vélib’s dont le service a été interrompu depuis le mois d’octobre en raison d’un changement d’opérateur. Près de quatre mois plus tard, la société Beebike traque les épaves de vélos hors services ou vandalisées dans les rues de la capitale avant de mettre la clé sous la porte. Chronique du monde des startups si cher à nos amis de la République en marche.

Le site très libéral Contrepoints se félicitait de l’arrivée de ces vélos en libre-accès via une application sur smartphone et de l’arrivée de concurrents privés prêts à faire de l’ombre aux célèbres bicyclettes gris souris tout en disqualifiant l’archaïque et onéreux service public. Le propos de cet édito n’est guère de se réjouir avec l’échec d’une société de location de vélos mais plutôt de mettre en exergue les failles de ce modèle économique, le critiquer et souligner l’utilité et la fiabilité du service public, à condition bien sûr d’une gestion sérieuse et responsable. Continuer la lecture de « Gobee.bike ou l’échec cuisant d’une startup »